samedi 26 juillet 2008

Fantôme électronique

Qui sème des promesses accumule les dettes.



Il était difficile à garder en main. Il cherchait vélocement le bas. Aucune peur de chute, son choix de vie.
Je réussi à le laisser choir sur la table basse. Il courut se jeter dans le vide, soit 50 cm, soit 100 fois sa hauteur. Sitôt toqué, sitôt reparti, speedy bolide, mégatanker. Sa vue ? Une main qui bouge à 10 cm.



Il donnait ainsi des indices de lui.



Des images à toucher son désir en cette séparation des corps.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Nice post



[url=http://www.venditascarpe.com/]gucci shoes
[/url]